10 choses dont je me fous, et qui ont changé ma vie

Mis à jour : 9 déc 2019

Il y a une chose qui a réellement fait avancer ma vie; vous savez quand on a ces périodes de remises en question et qu'on ne sait pas trop quoi changer pour avancer. Ce qui m'a aidé, c'est de m'en foutre, royalement, de plein de choses!


Et depuis, j'avance vachement plus vite. Je ne perds plus mon temps pour des futilités, je relativise au maximum et je ne m'attarde plus que sur mes propres envies (oui c'est un peu égoïste, mais...je m'en fous aussi).



Voici les principales choses dont je me fous:


1. L'avis des gens

On est d'accord, c'est le blocage numéro 1, même si on ne l'avoue pas facilement, on le sait au fond de nous.


  • Combien de barrières est-ce que je me suis mises par peur du qu'en dira-t-on?

  • Combien de fois je n'ai pas porté telle tenue par peur du regard des autres?

  • Combien des mes décisions ont-elles été faussées par peur de l'avis des gens?

  • Le politiquement correct, est-ce bien moi? Est-ce que j'ai vraiment besoin de plaire à tout le monde?

L'avis des autres et ce qu'ils pensent de moi, très peu pour moi; vous ne plairez jamais à tout le monde, et franchement, qu'est-ce que ça peut faire? Vous êtes une personne à part entière, avec vos avis, vos envies, vos convictions, à prendre ou à laisser 😉


2. Mon physique

J'étais constamment complexée par mon ventre, ma cellulite, mes cuisses, mes bras..bref même si je perdais du poids et me musclais, je n'étais jamais contente.

Ca a commencé vers mes 16 ans pour durer jusqu'à mes 29 ans.

  • "Je mettrai ça quand je serai mince" "Ah non pas ce top ça me fait des gros bras" "Me faut une gaine, ça déborde".

  • Tout ça pour quoi? Ne jamais profiter des mes vêtements et en avoir une armoire pleine qui ne sert à rien; me priver de nourriture; déprimer; ne profiter de rien...

Cette petite robe que j'aime je la prends une taille au-dessus, au moins ça ne déborde pas. Et mes cuisses? Depuis quand on sait changer une morphologie?

Apprenez à vous aimer un peu plus comme vous êtes ❤️


3. La météo

Ca peut vous sembler bête, mais je ne râle pas chaque fois qu'il pleut, qu'il y a du vent ou qu'il fait froid/chaud. Si on se prive de vivre pour la météo, on n'en a pas fini (welcome in Belgium!).


On a assez de moyens pour connaître la météo à l'avance et donc s'habiller en fonction... c'est pas comme si j'étais pas au courant qu'il allait doucher 360 jours par an dans ce pays!


Vous verrez, c'est une petite chose, mais qui en change beaucoup au quotidien; 5 minutes de râlage en moins/jour x 365 jours = 1825 minutes par an pour positiver ☺️


4. La vie des autres

J'entends par là jalouser la vie des autres en général; leur mode de vie, leur physique, etc.


La plupart des gens que l'on jalouse en sont là où ils sont parce qu'ils ont travaillé dur, persévéré et cru en leurs rêves. Ils ne sont pas restés assis sur leurs fesses à jalouser les autres. Evidemment certains sont nés dans une famille plus "confortable"; mais cette famille a aussi travaillé dur pour leur assurer un avenir.


Qui n'a jamais dis "quelle conn**** celle-là; t'as vu son corps, jsuis sûre qu'elle bouffe rien".

Avez-vous pensé qu'elle fait peut-être 6h de sport par semaine, des efforts quotidiens pour prendre soin de son corps et qu'elle préfère l'eau à la bière? Que ce que vous voyez ce sont en fait les résultats de courage, discipline et persévérance?


Jalouser n'apporte rien de positif à notre vie; essayez plutôt de comprendre comment ils ont fait, c'est souvent une source d'inspiration et de motivation, vous seriez surpris.


5. La vie parfaite

La vie idéale comme dans les films de l'après-midi sur TF1, vous n'en avez jamais rêvé?


Cela implique d'attendre... Attendre que tout soit parfait pour en profiter; le mec idéal, le job parfait, gagner assez d'argent, avoir assez de temps, attendre, attendre, passer à côté de sa vie...


La vie c'est maintenant; on peut y travailler un peu chaque jour pour la rendre plus proche de notre idéal, et continuer à vivre pleinement. Arrêtez d'attendre, ce ne sera jamais parfait, et après ce sera déjà trop tard; vivez l'instant.


6. Le stress lié au boulot

Là c'est très simple; lorsque je quitte le bureau, tout ce qui s'y rapporte reste derrière moi.

Entre 17h00 et 07h30 je n'y pense pas, je ne ramène jamais de boulot à la maison, et je ne me laisse pas envahir par les deadlines, le stress de mon patron ou la quantité de travail.


Simplement parce qu'à part me pourrir la vie, ça ne changera rien au boulot et encore moins à la vie de mes supérieurs.

C'est une chose indispensable à mon bon fonctionnement!


7. Les calories


L'un des trucs qui a changé ma vie; oui je comptais les calories...non ça ne servait à rien à part à me faire culpabiliser et me rendre dingue.


Mangez sans être parano, votre corps sait quand vous devez vous arrêter, apprenez à l'écouter.




8. Les sorties en boîte

Je suis une casanière et je l'assume à 200%, j'aime trop ça; filez-moi un bain, un plaid, mon divan cocon, une série Netflix et oubliez-moi!


Fini le temps où je culpabilisais de refuser des sorties en boîtes et où mes potes me traitaient de mamy; les gars...j'adore ça, je m'en fous de sortir en boîte tous les week-ends!


9. Me sentir obligée

  • Obligée d'appeler untel sinon il va râler

  • Obligée d'inviter untel parce que s'il apprends que j'ai invité l'autre il va râler

  • Devoir cirer les bottes d'un supérieur parce que c'est lui qui me paie

  • Obligée de forcer le politiquement correct car c'est quelqu'un "d'important"

Obligés de quoi et surtout pour qui? Si ça ne me fait pas plaisir, alors je ne le fais pas.

Je me fous d'inviter l'un et pas l'autre si je n'en ai pas envie; ce genre de pression inutile vous pollue vos journées, faites le point sur ce que vous souhaitez réellement!


J'ai attendu longtemps d'être une adulte pour pouvoir enfin faire ce que je veux et ne plus être obligée de rien; hé bien voilà, c'est maintenant!


10. Une maison nickel chrome tout le temps

Quand j'entends le nombre de personnes faire le bilan de leur vie car leur maison n'est pas uuuuultra rangée; qu'ils n'ont plus de vie car tout leur temps passe dans le ménage, le repassage et les courses...non stop.


Ma nonna m'a toujours dis "une maison c'est fait pour vivre pas pour être une vitrine".

Et pourtant elle est Sicilienne et de la vieille école; mais quand elle avait 3 enfants, un mari et un resto à gérer, sa maison était propre et rangée mais elle n'en faisait pas une maladie si ce n'était pas tout le temps une maison-vitrine!


Mais qu'est-ce qu'on s'en fout si la lessive est faite le dimanche au lieu du lundi d'avant? Si l'aspirateur est fait 1 fois sur la semaine au lieu de 2, sérieusement qui va en mourir? Ça ne fait pas de vous des cochons et ça nous ramène au "qu'en dira-t-on"

pensez-y ☺️


Vivre c'est profiter, maintenant

#lifeisnow #essentiel #lacherprise #sereconnecter #vivremieux #vivremaintenant #onsenfout

6,425 vues