Casser sa routine en 5 étapes!

Mis à jour : 30 juin 2019

Cette sensation d'avoir une vie confortable, pépère, où les journées défilent les unes après les autres, et pourtant, se sentir incomplet. Combien d'entre nous vivent cela?

Vivoter; voilà comment cela pourrait se résumer.

Se contenter de son train-train quotidien, en sachant pourtant qu'il nous manque quelque chose pour se sentir complet.

Un boulot, un mari, une maison, des enfants et un chien. Voilà comment on nous vends la vie en général; on a tout cela? Top on est accompli! Et donc quoi, on arrête de vivre après?


Wait a minute... moi ce moule je n'en veux pas (d'ailleurs j'ai eu le chien avant le chéri!).

Et à bien y réfléchir, est-ce que vous ça vous convient vraiment?

Pas besoin de faire une crise de la quarantaine et d'envoyer valser votre vie actuelle; mais pour se sentir complet, il ne faut pas avoir peur d'ajouter un peu de ce qui nous rends vraiment heureux à notre quotidien. Pas ce qu'on nous a ancré en tête depuis tout petit.


1. Identifier ce qui vous rend heureux


C'est peut-être de passer plus de temps avec vos enfants; prendre des cours de danse; apprendre un instrument; recommencer un sport; peindre; chanter?


2. Comment combiner cela avec votre vie actuelle?


Faire ce qui vous rend heureux vous demandera peut-être un peu d'organisation, mais ne vous demandera pas d'efforts désagréables, puisque ce sera fait avec plaisir.


Mettez en place une organisation vous permettant d'inclure votre moment bonheur. Petit à petit, jour après jour pour ensuite pouvoir l'exercer comme bon vous semble.


3. Quels sont vos freins?

Il se peut que vous soyez gênés; que le frein soit d'ordre financier ou que vous n'ayez à priori pas assez de temps, ou peur que l'on ne vous comprene pas. Identifiez vos freins pour mieux les vous en débarasser.


Ne soyez pas gênés de faire ce qui vous rend heureux; il n'y a pas d'âge pour se mettre à danser, chanter, peindre ou voyager.

Retenez une chose: Lorsque l'on se donne les moyens, tout devient possible.

Vous êtes votre seul frein.


4. Pourquoi avez-vous peur de vous lancer?


Parce que la routine est confortable et rassurante.

Nous sommes habitués à ce que tout se déroule "comme d'hab", avec son lot de soucis, de joies, de crises. Puis tout passe et on recommence, jour après jour.

On fini par oublier qu'on voulait autre chose; on a des enfants, un boulot, on essaie de tout gérer et on fourre tout dans un tiroir.

Pourtant une petite part de vous vous rappelle souvent ce tiroir, que vous le vouliez ou non.



5. Arrêtez de réfléchir: foncez!


À trop réfléchir on ne bouge pas, et on fini par se ré-enfermer dans sa routine.


Vous avez pesé les pour et les contre, vous avez identifié vos freins et trouvé comment dégager un peu de temp dans votre quotidien, donc c'est parti!


Mon expérience personnelle

Ce qui me rend heureuse: ce qui me fait vibrer ce sont les voyages.

Découvrir des endroits que je n'ai jamais vu, ceux que je pensais inaccessibles, trouver des coins perdus, randonner, grimper, bref cela me ressource comme rien d'autre.


Mes freins: Comme beaucoup de monde, j'ai un boulot à temps plein dans une entreprise privée. Je n'ai donc que peu de jours de congé (26 exactement) et un salaire moyen.

J'avais peur de ne jamais avoir assez d'argent pour boucler mes fins de mois, et je me contentais de voyager à travers les blogeuses Instagram.


Et puis j'en ai eu marre, j'avais besoin d'authenticité, de bouger.

J'ai identifié mes freins et mes forces (de base, je ne dépense pas des masses en sorties ni en shopping ce qui m'aide a mettre de côté) et j'ai bougé.

Je saute sur toutes les occasions de découvrir un nouvel endroit, peut importe si je dois le faire sous une tente, n'y aller que pour 24h ou me lever à 3h du matin pour avoir mon vol; mon but est atteint, je voyage donc je suis heureuse!


Et vous qu'est-ce qui vous rendra bientôt heureux?




#behappy #travel #exploremore #routine #traintrain #quotidien #vivre #antiroutine

148 vues