Survivre aux 3 premiers mois avec bébé

Oui j'avoue, le titre est un peu alarmant, survivre est un peu fort mais je ne trouve pas d'autre terme approprié qui soit moins trash 😅.

Je met ma langue de bois de côté encore une fois, et je vous explique ce qu'on ne vous a pas dis (encore une fois!).


J'ai envie de te préparer, toi future maman, de te faire déculpabiliser. Et si un jour tu doutes de toi, si tu craques, cet article sera là juste pour te rappeler que tu es un être humain incroyable et pas un robot inépuisable.


S'il y a une chose que je regrette sur les préparations à la naissance, c'est qu'on ne nous prépare pas du tout à ce qui nous attend après le retour à la maison.

Cela éviterait tellement de frustrations, de stress, de moments de doutes à se demander si cela fait de nous une mauvaise mère d'en avoir marre? Parce que oui, parfois j'en ai eu marre, j'ai pleuré d'épuisement, de douleur, je rêvais de dormir seule quelque part une nuit complète. Et j'ai cru que j'étais une mère horrible de penser ça, vu que tout ce qu'on nous montre ce sont des mères parfaites, maquillées et brushinguées et des bébés parfaits qui dorment toute la nuit et sentent le Mustela.


Alors salut les mères aux bébés parfaits "ohhhhh ma fille est parfaite elle fait ses nuits depuis la maternité, elle mange et elle dort c'est un ange".


Vous les mères qui répètent ça à longueur d'utérus, j'ai juste envie de vous dire: TA GUEULE


Ce n'est pas ça qu'une maman épuisée à besoin d'entendre; non ce n'est pas de la jalousie, c'est du bon sens que de vouloir être rassurée quand on est à bout.


Fatigue, pleurs, coliques, maladies, clichés, je vous pose ici tout ce que j'aurais aimé savoir!



3,2,1... L'aventure magique d'un bébé,

pour du vrai!


La fatigue


T'as pas d'enfants donc tu sais pas ce que c'est d'être fatiguée


J'ai maudit les parents qui me disaient ça quand j'étais fatiguée... Mais ils avaient raison. Ta fatigue habituelle devient une fatigue 3.0 et tu ne sais même pas comment tu fais pour tenir.


Entre les nuits où bébé se réveille toutes les heures, toutes les demi-heures, tète 15 fois, et les bébés qui n'aiment pas les siestes, prépares-toi à tout.

De toute façon, tu t’adapteras, mais ne te fait pas d’idées à l’avance.


A 3 mois il fera ses nuits

Bah non en fait...le mien en a 4 et demi et il les fait toujours pas.

Enfin faire ses nuits pour un bébé c'est enchaîner 4-5h de sommeil donc concrètement il fait ses nuits, mais pas les miennes!


Chaque bébé est différent, ils ont tous leur rythme, comme nous!

Certains trouveront facilement leur sommeil, d'autres auront besoin de nous plus longtemps.


Ne t'accroches pas à ce cap des 3 mois car tu seras déçue si ton enfant à du mal à dormir. C'est simplement normal même si c'est clairement la partie la plus difficile à gérer. Chaque nuit sera différente, rien n'est acquis, alors vis au jour le jour et négocie avec papa une grasse mat' le week-end!


Et à ceux qui te disent "quoiiii ton bébé fais pas encore ses nuits???" une petite claque bien placée fera l'affaire.


Reposes-toi quand ton bébé dort


Oui c'est un bon conseil, mais comment te dire... mon fils ne dort que 3x30 minutes sur la journée. Et je met 1h30 à l'endormir parce qu'il lutte de tout son être. Donc le temps que je m'endorme, il est déjà réveillé et c'est reparti pour 3h.


Je passe concrètement 5h par jour à endormir mon fils depuis quelques semaines (parce que oui avant il dormait plus, mais c'est comme ça!).


L'allaitement c'est magique!


Ca c'est le truc qu'on m'avait décrit comme l'eden, la barbe à papa pendant le régime, le billet gagnant du loto, fin le truc de fou de la maternité quoi.


Et bien non, pour moi ça ne s'est pas passé comme ça; 2 semaines magiques, puis des douleurs de dingue, de la fatigue, des pleurs, du stress, et un ras-le-bol d'avoir tellement mal que je n'arrivais plus à profiter de mon bébé.


J'ai laissé tomber au bout de 4 semaines, et avec du recul je ne le regrette pas; j'ai fais ce que j'ai pu, mais j'étais trop à bout et j'ai arrêté au bon moment pour moi.


Si tu veux allaiter mais que tu n'es pas super à l'aise, contacte une sage-femme spécialisée en allaitement qui pourra te guider au mieux. L'idéal est d'en rencontrer une avant l'accouchement, qui pourra ensuite vous suivre toi et ton bébé.



Et si tu as envie d'arrêter, ne te laisses pas faire par la pression sociale qui fais culpabiliser les mamans qui donnent le biberon ;) Mieux vaut un biberon donné avec amour qu'une tétée faite dans le stress et la douleur.


Alors ce congé maternité?


Quel est l'imbécile qui a appelé ça "congé"?


Non parce qu'il y a encore des couillons qui pensent que c'est reposant d'être à la maison avec son bébé, et qui nous voient avec deux tranches de concombre sur les yeux pendant que le vernis sèche.


Oui c'est une chance de pouvoir rester avec son bébé quelques (si peu) de mois pour le voir grandir et l'aider à s'éveiller chaque jour. Mais il n'y a rien de reposant, on est à la maison pour s'en occuper toute la journée, il n'est pas à la crèche entre-temps et il ne dort pas 12h par journée.


Donc si je reviens au boulot cernée, ne me dites pas "bah t'as pas profité de ton congé? Purée t'as pris 5 mois et t'as cette tête de crevée?"parce que ça va pas le faire les amis.



Les maladies


Mon fils sent toujours bon le bébé


Non ton bébé ne sentira pas le Mustela et le talc à longueur de temps, déjà parce que la compo du talc est dégueulasse mais surtout parce qu'un bébé ça régurgite tout le temps.

Et si tu touches le gros lot il aura même le fameux RGO (reflux gastro-oesophagien) et vomira encore plus fréquemment du lait caillé.


Mais...même quand il ne sentira pas la rose, pour toi ce sera la meilleure odeur du monde, et tu trouveras mignonne même l'odeur de ses petits pieds!


On en parle du RGO?


Personne ne m'avait dis que la plupart des bébés avaient des remontées acides super douloureuses pour eux.


Que ça empêcherait mon bébé de dormir, qu'il se réveillerai en se tordant de douleur en vomissant du lait caillé et que mon coeur de maman serait en miettes à chaque fois, sans savoir comment l'aider.


Au final, c'est l'instinct de maman qui m'a guidée pour soulager mon bébé.

On m'a proposé des traitements trop lourds selon mon avis; à grand renfort d'oméprazole que j'ai refusé.

Les tisanes de graines de fenouil et de l'épaississant (Nutriton à fuir, misez sur le Magic Mix qui ne contient pas de graines de caroube et qui est plus facile à digérer) à ajouter au lait ont vachement amélioré la situation pour mon fils qui souffrait d'un RGO modéré.


Pour les cas les plus sévères évidemment, je n'ai pas de vécu et ne m'improvise donc pas pharmacienne.


Les gens malades ou qui ne se lavent pas les mains


Clairement, si vous voulez toucher un bébé, lavez-vous les mains merde! Ca ne vous coûte rien et vous évitez au petit bout d'être malade et aux parents de l'inquiétude et des nuits horribles.


Et si vous êtes malades, soyez honnêtes avec les parents dites-leur et décalez votre visite. C'est le genre de chose qui m'a rendue dingue, et qui par la même occasion a rendu mon fils malade à 2 semaines de vie. Entendre mon fils s'étouffer la nuit pendant 10 jours et devoir lui nettoyer le nez au sérum physiologique si petit m'a traumatisée.


Et dernière chose, si on doit vous demander de vous laver les mains, arrêtez avec vos "ooooh ça va c'est bon hein ça lui fera son immunité, puis je lui touche pas le visage" parce que c'est aussi motif de petite claque bien placée!


Le quotidien


« C'est pas parce que t'as un bébé que t'as plus de vie sociale »


ça c'est certain...quand tu es un homme ou que ton enfant dort la nuit.

Parce qu'avec une moyenne de 3h de sommeil par nuit, 0h en journée, t'occuper de lui h24 et ce tout petit bébé lové contre toi, t'en a rien à cirer d'aller boire un verre ou de trémousser ton périnée sur le dance-floor.


La vie sociale ça peut attendre un peu pour mon coeur de maman. Oui ça me manque parfois et je sors de temps en temps manger un bout mais je préfère profiter du 4ème trimestre avec mon bébé, le sniffer (lui et son lait caillé) et vivre chaque minute possible près de lui.

Ma vie sociale reprendra vraiment quand on sera prêts tous les deux.


Et oui c'est dur de tout faire avec bébé chaque jour parce que papa travaille ou parce que tu es seule. Partout où je vais il est avec moi, j'adore ça, mais parfois j'aimerais aussi pouvoir faire quelque chose seule, sans pour autant être une mère horrible.


Ta vie de couple


Bah ouai elle risque d'en prendre un coup... Les premières semaines tu essayes d’accepter ton corps post-accouchement, tes seins qui dégoulinent de lait (et ça colle en prime), tes tranchées (ces pertes de sang qui suivent l’accouchement) et ta chute d’hormones. Tout en étant 24h/24 en train de t'occuper de ton bébé, de parler bébé, de manger bébé, et entre tout ça et la fatigue t'en oublies un peu celui qui t'as aidé à planter la graine...et qui en fait peut t'être d'un soutien sans faille.


Mais tu risques aussi de voir apparaître un papa blues (et ouai, on est pas les seules). La remise en question se fait des deux côtés, ça te semblera peut-être insurmontable mais encore une fois, tout passe, aies confiance en ton couple et communiquez +++. Le temps que tout le monde se réajuste et trouve sa nouvelle place, et tout ira mieux.


Le ménage, le repassage, le repas


Oublie... et ne te met pas la pression. Si tu y arrives tant mieux, si pas tant pis.

Demandes de l'aide, les beaux-parents/parents pour les petits plats, une femme de ménage pour t'aider un peu, et respire!


Par contre prévoit au moins 10 bodys et 10 pyjamas comme ça si ton petit se salit, tu n'es pas obligée de lessiver 5 fois par semaine :)


"Moi à ta place", "Moi de mon temps"


Ecoutes ce que l'on te dit, tu pourrais apprendre des choses ou voir les choses différemment. Mais fait toujours comme TOI tu le sens. C'est TON bébé, c'est à toi qu'il est lié et connecté, tu sauras toujours mieux que tout le monde, n'en doutes jamais, vraiment.


Les temps changent, oui avant on mettait de la farine sucrée et une goutte de rhum dans le bibi, on refilait un biberon à un bébé dès qu'il osait pleurer, et on ne le considérait pas comme une personne à part entière.


Les temps changent, et chacun à son avis sur tout, donc écoutes-toi et fait ce que tu penses être le mieux pour ton petit!


(Et oui, le lobby Nestlé ne date pas d'hier :)


Souffle


Dès que tu en as besoin, dès que tu te sens prête, souffle!

Que ce soit en allant promener le chien pour prendre l'air, sortir manger entre copines, aller faire un peu de shopping ou un soin; mais prends du temps pour toi, sans bébé dès que tu sens que ça ira, c'est vraiment ressourçant.


J'ai attendu 4 mois et demi pour être seule chez moi pendant 2-3h. Papa a été se promener avec bébé, et je peux écrire mon article, boire un thé devant une série, me faire un dessert ou prendre un bain. Je ne savais pas que ça me manquait autant, mais entre nous, j'ai trop attendu..!


Les pleurs


Coliques et pleurs de décharge, je fais quoi?


Tu n'auras pas tout de suite le décodeur des pleurs de ton bébé. Alors tu seras là, à te balader dans toute la maison pour tenter de le calmer, le mettre dans sa poussette "parce que ça va le calmer c'est sûr". Non, rien n'est sûr en fait. Et si ça ne fonctionne pas, ce n'est pas de ta faute, chaque bébé est différent et il faut un peu de temps pour apprendre à vous connaître et vous apprivoiser.



Chaque soir, pendant environ 2 mois et demi ton bébé va pleurer pour décharger tout ce qu'il a vécu dans sa journée ou parce qu'il aura des coliques (qui ne sont pas que des maux de ventre contrairement à ce que l'on peut penser). Cela durera peut-être 10-20 minutes ou parfois 1h ou 2h mais ça commencera le plus souvent à la même heure chaque soir.


C'est sa seule manière de décompresser.


Tu auras passé une dure journée, tu seras épuisée, mais tu dois l'accompagner, il a besoin de toi, il a besoin que tu le réconfortes même si toi aussi tu as besoin de réconfort au même moment. Danse avec lui, chante doucement, ne crois pas qu'il ne t'entend pas car il hurle, il t'entend et ça finira par fonctionner.

Tous les soirs les mêmes chansons, le même rituel, et il sera rassuré de voir que cela se répète, cela devient un repère, et il se calmera.


Courage, tu pourras bientôt souffler maman, tu auras réussi à apaiser ton bébé, à faire en sorte qu'il se sente rassuré dans cette vie ou tout est nouveau pour lui.


Les pics de croissance


Ca aussi j'aurais aimé le savoir... Tous les 3/6/9 (jours, semaines, mois), ton bébé aura un pic de croissance. Tu risques d'en baver comme tu peux ne rien voir passer, encore une fois chaque bébé est différent.


Un pic de croissance c'est:

  • Un bébé plus ronchon, qui pleure +++

  • Qui dort beaucoup moins ou beaucoup plus

  • Qui mange moins ou beaucoup plus

  • Qui veut les bras et beaucoup plus de réconfort (et qui ne voudra pas être dans son lit par exemple)


Rassures-toi, cela ne dure qu'entre 24 et 72h, tu seras au bout de ta vie, mais tout passe. Et tu pourra admirer le développement de ton bébé dans les jours qui suivent (ils acquièrent généralement un nouveau développement moteur après cela).


"Laisses-le pleurer ça lui fera les poumons"


Non... si toi tu hurles et pleures, à part avoir mal à la gorge et finir avec des sanglots, tes poumons ne se porteront pas mieux.


Pleurer c'est son seul moyen de communication, c'est dur à vivre parfois, mais tu es sa personne de référence et il a besoin que tu l'aides.



Parfois tu auras l'impression de craquer et tu auras envie de le laisser pleurer.

Si tu as besoin de souffler un peu car tu perds patience et que tu es seule, sécurise ton enfant dans son lit, expliques-lui que tu as besoin de quelques minutes et va te calmer dans une autre pièce. Cela évite des gestes dangereux comme un bébé secoué ou de lui faire sentir ta nervosité, ce qui empirerait les choses.


Tu n'est pas une mauvaise mère parce que tu craques, tu as le droit et le besoin de souffler.


"Je comprends pas ces bonnes femmes qui pètent un câble sur leur gosse"


Alors c'est un sujet sensible et à débat. Mais moi je les comprends, même si évidemment je ne cautionne aucun geste ou acte violent ou malveillant. Je comprends qu'on puisse craquer. La fatigue est redoutable sur le mental et l'entourage peut avoir tendance à minimiser.



Mais quand tu es épuisée, que ton enfant hurle depuis 1h dans tes bras, qu'il est inconsolable et que tu es seule tu deviens aussi inconsolable que lui, parce que tu es un être humain.

Parfois tu pleures avec lui, parce que tu ne sais plus quoi faire, et souvent, c'est ce qui le calmera, parce que vous relâchez la pression ensemble et qu'il te comprend.


Les mauvaises habitudes


Mets-le directement dans sa chambre sinon tu vas mal l'habituer

Je pensais mettre mon fils dans son lit dès le début, et bien il a dormi 6 semaines sur moi et sur papa et accrochez-vous, non il ne s'est pas habitué à ça; il a ensuite très bien dormi dans son lit, vu qu'il était rassuré.


Je pensais le mettre dans sa chambre à ses 1 mois, et bien il a dormi dans son lit collé au mien jusqu'à ses 4 mois. J'ai attendu de voir s'il était prêt et c'est en fait moi qui n'était pas prête, il dort dans sa chambre sans broncher. Il ne pleure quasiment jamais, car il sait que s'il nous appelle, on arrive, sans le laisser pleurer.


Ne le portes pas trop tu vas l'habituer aux bras

Un bébé ne s'habitue pas aux bras, il a besoin des bras, il a besoin qu'on le réconforte, de sentir l'odeur de sa maman et de sa chaleur pour se construire.


Parfois tu en auras marre de l'avoir en bras à longueur de journée, en laissant ta douche et ton ménage de côté, sans compter que tu ne sauras peut-être même pas manger.

Dans ce cas, pense à l'écharpe de portage, elle te sauveras la mise, même pour aller prendre l'air ensemble.

N'hésites pas à poser ton bébé par tranches de 5 minutes dans son parc ou son transat, en restant à côté. Il verra doucement qu'il est en sécurité car tu es toujours à proximité. Mais quand il a besoin des bras, il en a besoin et tu ne sauras rien faire d'autre que de le prendre.


On se bloque sur certaines choses comme le ménage, alors qu'en soi si ce n'est pas fait pendant quelques jours ce n'est clairement pas grave. Ne t'ajoutes pas ce stress inutile.


Passes l'aspirateur quand il fait la sieste comme ça il s'habitue au bruit

Ok donc je suppose que si on passe l'aspirateur à côté de vous pendant que vous dormez vous continuerez à dormir?

Ca se passe de commentaires je pense.



Et maintenant?


Et à côté de tout ça, tu ne devras pas oublier de profiter de chaque instant avec ton bébé, car il grandira très vite.

Maintenant que tu sais tout ça, tu peux te préparer, tu sauras ce que c'est et tu passeras au travers comme une cheffe. N'hésites jamais à demander de l'aide quand tu en auras besoin, cela ne fais pas de toi une faible au contraire. Si maman va bien, bébé va bien.

Profites-en maman et n'oublies pas que tu es impressionnante, tu es forte, et tu arriveras à surmonter toute cette fatigue parce que tu es incroyable.


On ne naît pas mère, on le devient, aucune de nous n'est parfaite, et il n'y a de toute façon pas de manière parfaite de faire, sauf celle guidée par notre instinct.


Je n'étais pas prête à avoir un bébé, et pourtant je ne sais plus comment était ma vie sans lui, j'ai l'impression de toujours avoir été sa maman, et de toujours avoir eu ce bébé incroyable auprès de moi.

Je perds parfois patience quand je suis démunie face à ses pleurs, et il a ce don de me sortir son plus beau sourire à travers sa tétine, qui me rassure et me calme en une seconde, tout en me rappelant qu'il a besoin de moi et moi de lui.


Mon fils m'a appris à être patiente, à aimer sans limites, à surmonter des fatigues insurmontables, à me donner sans compter. Mais j'ai aussi appris que de si petits êtres sont impressionnants d'empathie, d'amour et de bienveillance. Faites-leur confiance.


Profites-en maman ❤️je te le rendrai au centuple, toute ma vie


#troispremiersmois #trimestre #quatriemetrimestre #bébé #maman #parents #couple #naissance #avoirunenfant #vivremieux #maternité #grossesse #fatigue #courage #dormir #sommeil #rgo #coliques #décharge #pleurs #nourrisson #allaitement #biberon #laitmaternel #force #futuremaman #congématernité #stress #habitudes #mauvaiseshabitudes #cododo #portage #echarpedeportage #physiologique