Roadtrip dans l'Ouest Américain - Part 1: De Los angeles au Grand Canyon

Mis à jour : 15 août 2019

Si je devais résumer ce voyage en une phrase je vous dirais: foncez, allez voir par vous-même, ça en vaut tellement la peine!


Jour 1 à 6


C'est parti pour un article qui retrace les 6 premiers jour de notre parcours (de 21 jours) au mois de septembre. De l'aventure, des imprévus, des fous rires mais surtout des découvertes incroyables.

Vous le verrez, le rythme est soutenu, avec généralement 2 villes par jour. Mais à aucun moment cela nous a semblé "trop", on a profité de chaque endroit notamment en se levant tôt.


Je ne vous note pas le prix des hôtels ou des restos car cela varie fortement en fonction de la saison; vous trouverez mon budget détaillé dans l'article "Un roadtrip dans l'Ouest Américain - Combien ça coûte?".



Voici le début du parcours (environ 1.000 km):


Jour 1 - Arrivée à Los Angeles


Après un voyage de 13h passé relativement vite, l'excitation est vraiment au max quand on pose le pied sur le sol Américain! Deux gosses, crevés mais qui trouvent tout génial, notre sourire ne nous quittera plus!


Nous avions prévu 2 nuit à LA pour nous familiariser avec le décalage horaire (9h de moins) et nous reposer avant d'entamer notre aventure.

Heureusement parce que j'ai découvert que mon corps faisait un rejet au jetlag; les 3 premiers jours à 2h36 du matin je pétais le feu in the night, toute seule...


Voiture de location récupérée direction notre premier logement près de DTLA.

L'hôtel Solaire a un bon rapport qualité/prix mais avouons-le il est un peu glauque et c'est plus un motel qu'un hôtel! Dans l'ensemble, c'est propre, ça fait le job et nous on s'en fout!


Jour 2 - Découverte de Los angeles

Hollywood Boulevard & Santa Monica


Griffith Obervatory


Notre premier stop sera l'Observatoire Griffith (en bonne partie gratuit), qui offre une vue époustouflante sur LA & le panneau Hollywood. Il est 10h du matin et il fait déjà 28°C on est contents d'avoir fait cette visite le matin.


Hollywood boulevard


La température grimpe vite à 32°C, direction Hollywood Boulevard et son célèbre Walk of Fame. C'est un peu plus "crade" qu'on ne l'imaginait et c'est bien sûr bondé de monde. Ce bain de foule sera le dernier avant quelques jours donc on relativise et on essaie de supporter les gens une bonne heure, avant d'aller manger notre premier Burger King sur Sunset Boulevard (absolument infecte comme tous les Burgers King pour ma part)!


Direction Walmart, la démesure des supermarchés (3x un Cora belge pour vous donner une idée) pour les dernières courses avant de partir en roadtrip!


Du sucre, partout, ma hantise, mon horreur, même le pain est bourré de sirop de glucose, help! Un semblant de bouffe saine et notre gazinière trouvés, on se sent comme Indiana Jones et Jane (heu c'était Jane?) prêts pour l'aventure!

Le temps de tout déposer à l'hôtel direction Santa Monica à 20 minutes de route, pour un coucher de soleil digne de Los Angeles (ça, c'est ce que tu croyais Jeanette).


On quitte l'hôtel, toujours 32°C, plein soleil et au fur et à mesure de la route on se demande ce qui se passe, on crève de froid... et...


bienvenus à Santa Monica,

sous le brouillard, 18°C... #fail


On s'achète deux gros pulls et on profite de l'atmosphère bucolique de la ville; la jetée abrite une fête foraine assez chaotique, mais ça fait partie du charme de la ville.

Malheureusement pour nous, nous n'aurons jamais pu voir l'un de ces magnifiques couchers de soleils sur Santa Monica; nuages et brouillard à chaque fois.


Tips & Tricks

  • Dîner à l'Independance conseillé!

  • Au bout de la jetée se trouve le point de départ de l'ancienne Route 66!

  • C'est à côté de Venice & Muscle Beach, à gauche du ponton si vous voulez faire d'une pierre deux coups.


Jour 3 - Downtown LA (DTLA) et départ vers le Joshua Tree


Downtown LA


Changement de décor ce matin; ici c'est plutôt le quartier des affaires, l'architecture est vraiment différente d'une rue à l'autre et ne ressemble en rien à "l'autre LA". En prime c'est beaucoup moins touristique, ce qui nous permet de déambuler les rues à notre aise.


A voir:

  • Le Bradbury Building: une merveille architecturale de 1893 (4ème photo ci-dessous/entrée gratuite dans le hall)

  • Grand Central Market: un chouette marché couvert où l'on peut aussi bien petit-déjeuner que déjeuner; le café chez G&B et le sandwich Peanut Butter & Jam chez PBJ sont tops!


Palm Springs


Ça y est, il est temps de partir vers notre premier camping: 2h30 de route nous attendent, avec une pause à Palm Springs.


Le climat était irrespirable (41C°/taux d'humidité 8%), et c'était donc tout sauf agréable. Difficile d'avoir un avis neutre du coup, mais le stop ne me semble pas indispensable si vous avez peu de temps.


Joshua Tree


Arrivés à Joshua Tree, il nous restait à trouver une place de camping pour la nuit (le parc n'acceptant pas les réservations à cette période de l'année). J'avais repéré le Belle Campground avec seulement 18 emplacements (je ne voulais pas être dans un gros camping de 100 places); mais avec le stress de ne pas trouver de place.


Et là, c'est juste un moment magique; seuls au monde dans le désert Californien, pas un bruit et un coucher de soleil à couper le souffle dans un décor fascinant.


C'est une drôle de sensation que de savoir que vous allez dormir seuls au milieu du désert; quelques campeurs sont venus s'installer entre-temps, mais tout reste calme et silencieux.

Le temps de faire une petite balade, de monter le camp et de manger sous les étoiles, la nuit était tombée; ma première expérience camping pouvait commencer!


Et là, à 2h du matin...tu te rends compte que les coyotes, c'est pas que dans les films!


Oui, on a passé la nuit entourés de coyotes qui discutaient à coup de "ahouuuuu, ahouuuu"... le pipi de nuit a été mémorable...je vous laisse imaginer.


Jour 4 - Joshua Tree (suite) et Las Vegas


Après avoir dormi quelques minutes (parce que bon, moi je suis pas non plus à l'aise en tente Kechua entourée de renards hein avouons-le), réveil à 6h par le lever de soleil qui est aussi époustouflant que le coucher!


On enchaîne avec la visite de Keys View qui est le point le plus haut du parc et offre une vue panoramique & ensuite par une petite rando à Skull Rock. Sans traîner car il est 9h30 et il fait déjà plus de 30°C, désert oblige.


Las Vegas


Après une nuit dans le désert, arriver à Vegas c'est un peu comme recevoir un Kinder Bueno en plein régime; on sait que c'est fake mais c'est quand même un truc de malade.


On prends nos quartiers au Bellagio (photo de droite) et on profite de notre journée pour profiter à fond de la ville qui ne dort jamais.

Inutile de préciser que même si on est mi-septembre, la chaleur est accablante (43° en journée). Mais le fait de passer d'un hôtel à l'autre, c'est supportable, prenez même un petit gilet car l'airco est puissant!


L'avantage à Las Vegas c'est que les hôtels ne sont pas hors de prix comme on pourrait le penser. Leur but étant que les gens dépensent aux machines à sous, les logements ne sont pas excessifs, surtout si vous réservez en semaine.

Cela nous a permis de nous faire un petit plaisir dans une suite du Bellagio avec vue sur Vegas et les fontaines!


Que faire en 24h à las vegas?

  • Visiter les hôtels, cela prends déjà quelques heures. Ils ont tous leur propre thème et c'est l'une des principales attractions. On n'y trouve pas que des casinos, je vous laisse découvrir en photos! Certains sont carrément des villes reproduites (comme le Venitian, ses gondoles et son faux ciel bleu!), d'autres ont leur parc d'attraction, leur propre grande roue, etc.

  • Shopping dans l'une des innombrables galeries installées dans les hôtels

  • Spectacle des fontaines du Bellagio (gratuit; 3 minutes de magie!) ou le Cirque du Soleil

  • Photo devant le panneau Las Vegas (il y a un peu de file même si ça ne se voit pas :)

  • Manger dans l'un des restos du Chef Ramsey

  • Et bien sûr tester les casinos! C'est assez sympa à faire; même si pour notre part c'est 100$ de perdus!

  • Petit-déjeuner au buffet du Bellagio; le meilleur buffet de toute notre vie, qui vaut largement ses 25$


Jour 5 - ciao Vegas, hello Grand Canyon & la route 66


Après une nuit dans cet hôtel, il m'était juste impossible de m'imaginer dormir dans une tente le soir-même quelque part dans le Grand Canyon! Mais pas le choix!


Seligman


On quitte le Nevada pour parcourir 450 km de route avec une étape à Seligman, ville hors du temps berceau de la route 66.

Dans les boutiques, l'atmosphère est très spéciale; entre westerns et ghost town...


On achète quelques souvenirs (notamment d'authentiques plaques US vendues par un vieux monsieur, flingue à la ceinture...) avant de reprendre la route pour les derniers 160 km qui nous séparent du Grand Canyon.


Grand Canyon


Il est 19h quand on y arrive, le soleil se couche et donc impossible de visiter le parc. On décide de monter la tente et de se faire un repas gastronomique: crackers et viande séchée pour monsieur, raisins et crackers pour moi; la folie culinaire...



Il fait super noir et il nous manque du bois pour le feu; direction le Market du parc à 700 mètres pour en trouver (car interdit d'en ramasser); première frayeur, des yeux verts translucides qui nous regardent marcher dans le noir, ça promet pour la nuit...quoi mais y a des coyotes ici?


Bref, je me dis que pire que les coyotes ça ne peut pas être et on va se coucher.

Evidemment, c'est le moment que la bêbête aux yeux verts à choisi pour venir se frotter contre la tente, à côté de ma tête.

Plus de peur que de mal, Norbert voulait juste bouffer dans l'arbre au-dessus de la tente (parce qu'il n'y a pas assez d'arbres dans la forêt...) et y est resté jusqu'au lendemain...


Bizarrement, je commence à m'habituer à toutes ces bêtes et j'ai dormi comme un bébé.


Jour 6 - Grand Canyon


Réveil à 6h30 tapantes pour profiter de la belle lumière du matin sur le Grand Canyon. Il n'est en fait pas visible depuis le camping, cela nous a surpris. On pensait se réveiller avec la vue, mais nous sommes au milieu d'une forêt, entourés de biches, c'est tout aussi agréable!


On prends la navette gratuite jusqu'à Hermit Road et on décide de se promener au feeling; là les points de vues sont aussi époustouflants les uns que les autres.

Les photos ne rendent vraiment pas justice à la magie du Grand Canyon; je n'en dis pas plus et vous laisse découvrir notre marche jusqu'à Hopi Point.


Pour info, le site officiel des parcs nationaux est super bien fait; vous retrouverez toutes les infos pratiques (randos, campings, points d'intérêts, etc) sur ce site


Antelope Canyon, Horseshoe Bend, Bryce National Park, Zion..., tout ça vous attends dans le prochain épisode!

#roadtrip #usa #westcoast #californie #utah #nevada #arizona #recitdevoyage #neverstopexploring

105 vues